Accueil » Actus » Pimpe ton canevas avec des points spéciaux

Pimpe ton canevas avec des points spéciaux

par

Caneva coloré figurant une femme noir avec un chapeau rose et utilisant des points de canevas fantaisie

CP : Canevas Fatal

Le canevas bénéficie d’un sérieux retour de hype depuis plusieurs années grâce à des motifs et coloris contemporains. Tu es déjà la reine du demi-point ? Pour moderniser encore un peu plus ta toile brodée, ajoute quelques points spéciaux. Gauvain Manhattan, créateur de Canevas Fatal, te donne toutes ses astuces pour une personnalisation réussie.  

Gauvain est tombé sous le charme du canevas quand il était étudiant aux Beaux-Arts. Fan de pixel art, il a commencé à intégrer des personnages de jeux vidéos dans des décors classiques de canevas. À la fin de ses études, un peu dépité de ne pas trouver de canevas avec une approche contemporaine, il a décidé de créer les siens. En plus, ça tombait bien, il connaissait plein de super artistes pour créer les toiles ! Sa marque, Canevas Fatal , fêtera ses 6 ans en 2024.

Pourquoi intégrer des points spéciaux dans son canevas ?

On peut déjà avoir beau résultat avec le demi-point de base, mais les points spéciaux vont amener une dimension plus personnelle, une texture sympa, un relief au niveau de certaines zones qui se remarque pas mal.

Sur quelle(s) zone(s) du canevas les utiliser ?

Mes quatre petits conseils seraient :

  • Choisir une zone qui n’est pas trop petite, car les points spéciaux sont souvent assez larges. Pour arriver à faire un point qui va se remarquer, il faut quand même lui laisser un certain espace pour se déployer.
  • Éviter les zones étriquées comme un fond sur lequel passent de nombreux détails. Ça rendrait la broderie trop complexe pour un débutant puisque, pour les points spéciaux, il faut compter le nombre de points que l’on saute, etc.
  • Utiliser les points spéciaux plutôt sur des feuilles d’arbres par exemple que sur le visage du personnage principal. Dans le premier cas, ça va apporter quelque chose de vivant et d’abstrait, dans le second ça risque de créer de la confusion.
  • Être assez parcimonieux. Si on met des points spéciaux partout, ça sera vraiment indigeste.

Quel point conseilles-tu pour commencer ?

Le point Continental Alternant ; c’est le tout premier tuto que j’avais posté. C’est simple : un demi-point dans un sens, un demi-point dans l’autre. C’est une microscopique variation qui donne vraiment un volume sympa.

Et le chouchou des clients de Canevas Fatal ?

Le point de diamant ! C’est clairement le favori. En plus, il est très facile à faire et il a une belle couvrance sur la toile ce qui fait qu’on peut aller très vite quand on l’utilise.

Est-ce qu’il faut prévoir plus de fil pour faire des points spéciaux ?

Oui, un peu. Il y a des points qui vont nécessiter beaucoup de passages à l’arrière du canevas notamment car pour avoir une bonne régularité, il faut tendre le fil d’une certaine manière à l’arrière et ça consomme plus de fil. En moyenne je dirais qu’il faut prévoir entre 30 et 50 % de fil en plus que pour le demi-point classique.

Un dernier conseil ?

On présente une série de points sur notre site, et je vais encore en ajouter, mais il en existe des centaines. Il est possible d’en trouver beaucoup d’autres en cherchant. En France, on a surtout tendance à remplir une toile imprimée avec des demi-points mais en Angleterre et aux États-Unis, il y a une tradition de tapisserie avec des motifs répétés sur des surfaces vierges. Ça vaut le coup de chercher en ligne et dans de vieux grimoires de mercerie en anglais !

6 autres points à essayer d’urgence

Lire aussi

Comment créer ma grille point de croix

Apprendre à lire un diagramme au crochet

, ,

Partager cet article

Les derniers articles

A lire aussi …