Accueil » Techniques » Broderie & arts textiles » Vous allez broder un chef d’œuvre (vraiment !)

Vous allez broder un chef d’œuvre (vraiment !)

par

La célèbre marque de fils DMC s’est associée à plusieurs musées parmi les plus prestigieux au monde, pour imaginer une collection de broderies inspirées des chefs-d’œuvre emblématiques de l’histoire de l’Art, dont une broderie de la Joconde de Leonard de Vinci, des Nymphéas de Monnet ou encore de La Grande Vague de Katsushika Hokusai.

Pour ces colloborations, DMC a réinterprété ces peintures intemporelles, pour que vous puissiez broder votre propre chef-d’œuvre. Imaginez, vous allez pouvoir réaliser au point de croix chaque détail de la Joconde avec votre aiguille : son regard 👀 au point de croix vous suivra t’il partout ? percerez-vous, au delà de votre toile, les mystères de son expression ambiguë ? En tout, on vous imagine déjà sourire (de façon énigmatique) une fois que vous aurez terminé votre broderie.

Pour l’instant, cette collaboration est réalisée avec 4 grands musées, à la renommée mondiale :

Quelques-une des oeuvres réinterprétés en broderie

Comment fait-on pour réinterprêter en broderie La Joconde ou une oeuvre d’art de Vermeer ?

Réintéprêter des oeuvres d’art aussi emblématiques demande un long processus technique. Les équipes de DMC et des musées ont du transcrire les peintures aussi fidèlement que possible. Mais il fallait aussi les adapter aux différentes techniques de broderie et proposer différents niveaux de difficulté.

DMC utilise pour se faire un logiciel de point de croix spécialisé qui automatise la première partie du processus de traduction des images en grilles de point de croix. Puis les équipes de la marque ajustent manuellement les couleurs et utilisent leurs compétences techniques pour rendre l’œuvre aussi facile que possible à broder tout en conservant l’esthétique de la peinture originale. La palette de plus de 500 nuances de fils moulinés, permet aussi de recréer au plus proche le célèbre sourire énigmatique de la Joconde, un véritable défi !

« Nous voulions que tout le monde puisse broder un chef-d’œuvre, y compris les débutants et les plus jeunes » précise la marque. « Pour les débutants, nous nous sommes concentrés sur les détails des œuvres comme les mains de la Joconde, la baigneuse vue de dos dans le « Bain turc » d’Ingres ou le « Plat de gaufrettes » de Baugin. En se concentrant sur les principaux points d’intérêt, nous avons pu créer des projets de travaux d’aiguilles plus faciles et plus rapides à réaliser, même pour les débutantes« .

Lire aussi

Tous nos articles Broderie et arts textiles

Tous nos articles sur DMC

, ,

Partager cet article

Les derniers articles

A lire aussi …